Dessin, croquis, colos et peinture...viens nous montrer tes plus belles créations!
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chroniques d'Antvarmont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Katjusha
Membre
Membre
avatar

Graph' : 0
Réputation : 0
Windows Messages : 31
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Chroniques d'Antvarmont   Ven 10 Mai - 12:15


-VIII-




Tetrya prend un grand plaisir à voir ses victimes mourir lentement. Elle fouille la carcasse de l'hélicoptère à la rechercher d'autres jouets, et finit par trouver Shimmy dans la soute. Figée, allongée les yeux fermés, elle semble se reposer calmement. Tetrya la fixe un court instant avant de poser ses pattes sur la tête de la dragonne inconsciente.

« Oh… une petite… ça fait tellement longtemps que j'en ai plus vue… les adultes deviennent tellement méfiants. Je vais cette fois-ci prendre le temps de m'amuser avec elle.

-N'y compte même pas. »

Tetrya sent une morsure à son cou et se fait expulser hors de l'hélicoptère. Elle se retourne immédiatement et aperçoit Aerial, l'air mécontent.

« Et bien… tu m'as fais peur. J'ai cru que c'était sa mère, je n'aurais pas fait long feu.

-Tu as quelque chose qui m'appartient.

-Oui ? T'es son frère je suppose.

-Exact. Laisse Shimmy tranquille et rends-la-moi.

-Je tiens à te signaler que je suis un être vivant, et comme tous les êtres vivants, je dois me nourrir.

-Trouve-toi autre chose !

-Hé hé… pour quoi faire ? J'ai ce qu'il me faut à portée de main ! »

Elle accourt à l'intérieur de la carcasse sans qu'Aerial n'ait pu remarquer quoi que ce soit. Et alors qu'il tente de l'attraper, elle en sort par le haut en transperçant le blindage et emporte Shimmy dans le ciel, qu'elle tient par une aile. Aerial ne tient pas à laisser sa sœur se faire enlever, il décolle rapidement et prend en chasse Tetrya.
Elle arpente agilement le ciel, semant aisément Aerial. Celui-ci a du mal à se remettre de ses blessures, il vient tout juste d'être guéri par Astrid, et après avoir appris que Shimmy avait disparu, il n'a pas perdu de temps pour la retrouver. C'était elle qui a été arrangée en première, et bien entendu, son frère a suivi, selon sa volonté. Il voit Tetrya s'éloigner de lui progressivement, et déterminé, il vole de toutes ses forces pour la rejoindre. Après une vive impulsion d'ailes à quelques mètres de sa cible, Aerial s'agrippe dessus, et essaie de la mordre. La dragonne réagit promptement et effectue un tonneau, déchirant la membrane de l'aile d'Aerial avec ses griffes, et s'en délestant. Il s'estompe à travers le brouillard céleste, Tetrya peut donc reprendre tranquillement son vol.
En un éclair, elle se retrouve en train de chuter. Aerial a repris de l'altitude et s'est jeté sur elle.

« Rends-la-moi ! hurle-t-il

-Je te signale que si tu ne me lâches pas on va s'écraser…

-Rectification : TU vas t'écraser.

-Comment peux-tu en être si sûr ? Tu n'as même pas essayé !

-Quoi !? »

Tetrya se téléporte derrière Aerial. Ce dernier, stupéfait, oublie de battre des ailes et s'écrase. Tetrya atterrit à côté de lui, dépose Shimmy et tourne autour de son frère.

« Ne jamais avancer des choses dont on n'est pas certain ! dit Tetrya en se moquant. »

Aerial rampe rapidement vers Tetrya qui tourne encore autour de lui, et lui mord la queue.

« Si tu ne veux pas que ta queue ressemble à de la pulpe, rends-moi Shimmy. C'est tout ce que je désire.

-De la pulpe ? Sur ta chair, une fois cuite, ça doit être délicieux. On essaie ? »

Tetrya se téléporte de nouveau derrière Aerial et lui plante sa lame caudale dans le visage en faisant un tour sur elle-même.

« Quand tu fais une menace, garde un minimum de crédibilité… Tu m'as l'air plus appétissant et plus charnu que ta sœur rachitique.»

Elle lèche délicatement le cou d'Aerial terrassé, et frotte légèrement ses dents contre sa peau.
« Mais qu'est-ce que t'es en train de faire !? »

Mais soudain, Tetrya est expulsée sur le côté. A une centaine de mètres d'Aerial, Reza a tiré avec son fusil, juste à côté d'un petit hélicoptère de reconnaissance aux formes arrondies, avec lequel il s'est déplacé.

« Pauvre dragon, tu t'en sors pas contre plus petite que toi ? C'est pour ça que je suis venu, dit Reza en s'approchant.

-Un autre allumé se joint à la fête ? Patience Aerial, ça sera ton tour, juste le temps que je réduise cet idiot en bouillie. »

Reza se presse vers Shimmy pour empêcher Tetrya de l'emporter de nouveau, tout en rechargeant son arme. Il éjecte la cartouche usée contre le sol, et en insère une nouvelle pendant qu'il continue de marcher.

« Shimmy n'est pas à toi, lance-t-il à Tetrya.

-Tu penses qu'elle appartiendrait plus à un humain qu'à un membre de son espèce ? »

Tetrya se téléporte derrière Reza, juste au dessus de lui, et lui retombe dessus en lui dépeçant le dos à coups de griffes, avant de le repousser d'un coup de patte arrière. Il sautille maladroitement pour tenter de se rattraper, mais tombe finalement par terre contre des gros cailloux argentés. Aerial et Reza impuissants, Tetrya récupère Shimmy, met son bras contre sa poitrine et s'envole calmement.

« Reste ici espèce de lâche ! crie Aerial. »

Reza rampe jusqu'au dragon et se hisse sur un genou, en s'appuyant avec un bras sur le sol, la tête baissée, saignant terriblement du dos.

« Désolé… de ne pas avoir pu t'aider.

-Je me souviens vaguement, repond Aerial, quand j'étais sous le contrôle de Sergei, ils m'avaient dit que je devais éliminer Tetrya, pour je ne sais quelle raison. Maintenant que je suis de nouveau libre, je dois toujours la traquer, mais pour une bonne raison, que je connais.

-Et comme d'habitude, je sens que tu vas avoir besoin de moi.

-Justement, je me débrouillerai seul.

-Qui t'a sauvé alors t'étais en train de te faire bouffer ? »

Aerial repousse Reza d'un coup d'aile et le fait tomber et s'envole ensuite, laissant l'homme assis seul et affaibli.

« Puisque tu ne veux pas que je t'aide, alors j'aiderai Tetrya… dit-il calmement. »

Reza se relève lentement et se tient le dos de douleur. Il boite jusqu'à son hélicoptère et s'installe progressivement sur le siège. Il essaie de se reposer, mais s'il s'adosse, sa souffrance ne ferait que croitre. Il s'appuie contre le dossier en ne touchant qu'avec les omoplates. Il scrute la cabine et voit deux cigarettes dépasser d'un petit compartiment, les prends entre ses doigts et en porte une à sa bouche.

« Ca me fera peut-être passer la douleur… et penser à autre chose. »

Il entre sa main dans sa poche déchirée et en sort un briquet, qu'il colle à la cigarette en essayant de l'allumer. Il se penche un moment en avant, pose ses deux mains sur le manche à balai de l'hélicoptère et appose son front dessus. Il débute un instant de réflexion.

« Dans quoi je me suis embarqué… ce que je voulais, c'était l'aide d'une dragonne pour annihiler Capella, mais je l'ai perdue. Peut-être… peut-être que celle-là pourrait la remplacer, elle est d'une puissance… mais elle est complètement folle, on ne peut même pas s'en approcher. Shimmy va retrouver son frère, et ne plus se soucier de moi. Je devrais tenter Tetrya alors… »

Il se redresse et démarre l'hélicoptère avant de s'élever verticalement. Il prend une dernière inspiration de sa cigarette, recrache rapidement la fumée par le nez et jette le mégot par le hublot poussiéreux entrouvert. Il commence à suivre Aerial qui vient tout juste de disparaître à l'horizon.

Reza arrive en un rien de temps à rattraper Aerial, et stabilise sa vitesse pour se maintenir à côté de lui. Le dragon l'aperçoit et s'étonne.

« Je t'ai dit que je n'avais pas besoin de toi !

-Ce n'est pas pour toi que je suis venu.

-Alors qu'est-ce que tu fais ?

-Tu ne veux plus de mon aide ? Alors je l'apporterai à Tetrya.

-Quoi !? T'es complètement fou ! Tu n'arriveras pas à t'en approcher !

-Je n'ai plus rien à perdre, tu me détestes. Tu m'empêcheras aussi d'aborder ta sœur.

-Arrête ça ! Ne fais pas n'importe quoi ! Je ne te rejette pas, c'est juste que je veux m'en occuper seul ! Et qu'est-ce que tu lui trouves à ma soeur ? Elle n'a que 7 ans !

-On voit comment tu t'en sors quant t'es seul. Tu passes plus de temps allongé par terre qu'à te battre. Et si je veux voir Shimmy, j'ai mes raisons.»

Reza remet les gaz à fond et s'éloigne. Aerial, lui aussi à pleine vitesse, n'arrive pas à rattraper l'appareil.

« Il est complètement inconscient ! Il va se faire tuer ! »

Tetrya se trouve sur un large plateau à plusieurs kilomètres d'altitude, où les quelques nuages qui parsèment le continent sont coupés par la chaîne de montagnes lisses et arrondies. Cela semble être son repaire, à en juger les ossements et les cadavres récents d'humains.
Reza pose doucement l'hélicoptère à la bordure du plateau, bien éloigné de Tetrya. Il sort de l'appareil et marche vers la dragonne. Shimmy gît juste à côté, immobile.

« Mais qui est là ? demande sarcastiquement Tetrya. T'as plus mal au dos à ce que je vois.

-Je suis venu te proposer mon aide. Répondit Reza.

-Ah ah ah ! Ton aide… t'es vraiment sérieux ? Tu crois que j'ai besoin d'aide ? Tu penses que j'ai eu besoin d'aide pour survivre jusqu'à maintenant ? Qu'est-ce que tu me veux réellement ?

-J'offre simplement mes services.

-Arrête de mentir. T'as quelque chose à me demander c'est ça ? Tu as besoin de moi, ça se voit.

-Je t'assure.

-Oh, dans ce cas… j'accepterais volontiers, mais tu ne ferais pas long feu à mes côtés. Tu connais mon problème… enfin, ce que vous appelez problème.

-Tu as des soucis relationnels avec les autres, je sais. Mais ce n'est pas suffisant pour m'effrayer.

-Tu pourrais faire un bon appât. Je vais essayer de me contenir… mais je ne promets rien.

-Très bien.

-Tu vas rester là avec la dragonne, moi j'ai quelque chose à faire.

-Tu vas faire quoi ?

-Rencontrer mon créateur. Et lui faire payer tout ce qu'il m'a fait subir.

-Et toi, on ne pourrait pas te faire payer pour les dragons que tu as tués sans raison ?

-Comment tu sais ça ?

-Une expérience ratée mais destructrice qui échappe à notre contrôle, ça se répand rapidement en ville.

-Vous me faites rire, tués sans raison… tu crois que dans la nature, on ne va pas les tuer juste parce qu'on a aucune raison ? On les tue pour défendre son territoire ou se nourrir. Seulement, ce sont des concepts qui vous échappent, vous n'avez absolument plus aucun lien avec la nature. Ca s'appelle l'instinct. »

Tetrya se retourne rapidement et envoie de la poussière sur Reza en balayant le sol avec sa queue. Elle s'empresse ensuite de s'envoler en longeant le flanc de la montagne.
Reza couvert de terre frappe sa combinaison pour la nettoyer, et en redressant la tête voit Aerial arriver et se poser à côté de lui.

« Tu as l'air intact, dit Aerial. Apparemment elle a accepté ton aide. Que vas-tu donc faire ? Me tuer ?

-Shimmy.

-Quoi ?

-Je l'ai retrouvée.

-Et… ?

-Je plaisantais. Si j'ai dit que j'aidais Tetrya, c'était pour que tu te dépêches. Elle a cru que je l'aidais vraiment et elle est partie. Elle m'a chargé de surveiller Shimmy.

-Bien joué. Pendant un moment j'ai vraiment cru que tu nous avais quittés. Excuse-moi d'avoir été désagréable, encore une fois.

-C'est pas grave ! On a ce qu'il nous faut ! Cette idiote de dragonne n'y a vu que du feu !

-Et cet idiot de soldat a vraiment cru que je le laisserai seul ! reprend Tetrya. »

Tetrya se tenait assise derrière Reza. Elle se dresse rapidement sur ses pattes arrière, pose une patte avant sur l'arrière de la tête de Reza, et la fait s'écraser contre le sol. Toujours appuyée sur son crâne, elle dit :

« Aerial. Tu as été spécialement conçu pour m'éliminer. Voyons voir si ce dont tu as été prévu pour a subsisté.

-La première partie appartient au passé. La deuxième reste d'actualité.

-J'ai hâte de voir ça ! »

Tetrya se propulse et saute en arrière, et se place loin d'Aerial. Il commence à cracher des rafales en espérant avoir une supériorité à distance, pour palier à ses médiocres compétences de corps à corps contre Tetrya. Cette dernière se les prend sans réagir ni être repoussée alors qu'on entend une tempête lorsqu'elles explosent. Elle commence donc à marcher en conservant un petit sourire mais un regard dédaigneux. Lentement, elle s'approche alors qu'Aerial intensifie ses tirs en s'épuisant.
A quelques mètres d'elle, il s'arrête pour conserver son énergie et se met en posture de combat. Elle s'approche dangereusement, et le dragon tente de donner un coup de cornes pour la repousser, mais elle glisse furtivement sur le côté et réapparait juste à droite de sa tête. Elle lui caresse brièvement le visage et lui donne un coup de lame caudale dans la patte avant, le faisant tomber. Aerial n'a même pas pu voir ce qu'il venait de se passer qu'il est déjà à terre.

« Tu t'allonges pour me supplier ? Je suis flattée. Mais vous aurez remarqué que je n'ai pas de cœur. Vous venez me voir, vous ne partirez jamais. Vous n'avez pas compris à la fin, qu'il fallait me laisser tranquille ? Vous vous obstinez à essayer de me tuer pour rétablir le calme, alors que tout ce que je fais, c'est vivre normalement. Une vraie vie. Oui, la vraie vie, qui n'est pas aussi tranquille que votre misérable tentative de société. Connais-tu seulement mon passé ? Connais-tu seulement les raison qui m'ont poussé devenir ainsi ? Vous ne pouvez pas me comprendre. »

Elle contourne Aerial et frotte sa lame caudale contre sa peau, puis commence à se faire les griffes sur lui.

« Ta peau… est plus solide que les autres dragons non-écailleux. Tu sais, je me sens un peu seule depuis… les évènements… et peut-être que j'accepterais d'en pardonner un… tu voudrais… être mon compagnon ? Ca me changerait définitivement de mon ancienne, et les autres ne pourraient plus rien me reprocher…

-Ton ancienne ? De toute manière c'est non. Avec une psychopathe comme toi !

-Je vois… »

Tetrya lacère profondément le corps d'Aerial, libérant la colère provoquée par sa réponse. Reza se relève, le visage sanglant et éraflé, le nez cassé.

« Laisse-le, et viens te battre, dit-il.

-Obstiné… j'aime ça. Mais ton physique n'est pas aussi fort que ton mental malheureusement. Viens me chercher ! »

Reza se dégaine sans attendre son katana du dos et l'entoure d'une aura rouge scintillante. Il se met à crier vers le ciel puis court de toutes ses forces tout en frottant l'épée contre le sol. Au niveau de Tetrya, il saute en hurlant bien plus fort et donne un coup. La dragonne, complètement lassée par les exagérations de Reza, le stoppe avec un coup de patte arrière qui l'expulse derrière elle et le déleste de son épée qui se plante verticalement dans le sol en perdant son éclat. Elle plane précipitamment et lui mord la jambe pour l'envoyer dans le vide.

Reza est en chute libre à plusieurs kilomètres d'altitude. Il voit que Tetrya aussi s'était laissée tomber, mais maîtrise sa descente avec ses ailes. Il ressort son fusil et appuie sur la détente, mais rien ne sort du canon. Il constate avec effroi son arme dans un état déplorable, mis en pièces par les griffures de la dragonne. Tetrya se rapproche lentement de Reza. Elle lui saisit le bras avec la bouche, effectue une rotation sur elle-même, puis le lance de nouveau dans le vide, à une vitesse plus élevée.
Il s'écrase inévitablement. Tetrya, avec la vitesse emmagasinée par sa chute, se pose sur Reza tout en l'écrasant, les pattes avant en premier, avant de poser délicatement les deux autres.

« T'es mignon toi. C'est pour ça que tu ferais mieux de rester en sécurité chez toi au lieu de venir agacer des dragons et de jouer les héros. »

Tetrya retourne revoir Aerial qui peine à se relever. Tetrya ne peut s'empêcher de le refaire tomber d'un coup de queue avant de lui annoncer :

« Alors le minable, toujours à terre ? Je vais emmener ta chère Shimmy loin, dans un endroit que tu n'es pas prêt de retrouver. Peut-être qu'elle pourrait faire une bonne compagne, elle.

-Elle !? Mais t'es… ! »

Tetrya court jusqu'à la bordure du plateau sans écouter la réponse d'Aerial, saute et s'envole en tenant Shimmy par son collier. Elle le laisse agoniser, ainsi que Reza, au pied de la montagne.
La dragonne se trouvait dans le « cimetière d'acier », où gisent des milliers de carcasses de véhicules et blindés en tous genre. Mais également des ossements de dragons, ainsi que des crânes plantés sur des fusils ou des antennes. L'endroit le plus vide d'Antvarmont, qu'humains et même dragons ont déserté, depuis l'arrivée du Chasseur d'Arme.
Encore quelques mètres en l'air, elle envoie violemment Shimmy contre le sol, et atterrit à côté.

« Allez ! Debout là-dedans ! Hé mais je n'avais pas vu ta blessure au ventre… malgré tout ce temps à te transporter. Ces idiots en ont même oublié l'essence de leur existence, ce qui leur confère cette puissance… l'Ether… ils ont même oublié qu'il pouvait guérir les blessures les plus graves s'il est bien utilisé. Dans le cas contraire, il tue à petit feu en aggravant et irradiant les plaies… »

Tetrya guérit rapidement la blessure de Shimmy, mais elle ne se réveille toujours pas. Ellecommence à lui brûler les ailes, mais aucune réaction. La dragonne se met à lui griffer le visage.

« … mmh… mmh… gémit Shimmy

-C'est bien, tu te réveilles… debout ! »

Shimmy se relève avec difficulté, et arrive enfin à parler.

« Où suis-je ? Et qui es-tu ? demande-t-elle.

-Tu n'as pas besoin de savoir ça. J'attends que ton frère vienne te chercher.

-Pourquoi tu fais ça ? »

Tetrya la griffe à la poitrine et la projette au loin.

« Contente-toi de te taire, t'as qu'à dormir !

-Pourquoi tu me fais ça ? Qu'est-ce que j'ai fait ? Je ne te connais même pas… dit-elle en pleurant.»

Tetrya eu une étrange sensation au cœur. La réplique de Shimmy lui avait fait un effet indescriptible.

« Oh… non… qu'est-ce que je suis en train de faire… ? Tu as raison, tu ne m'as rien fait. Je ne te connais pas non plus. Tu es innocente, contrairement aux autres dragons… Tu… tu as le même regard que… ah… que… avant qu'elle ne meurt… tuée par ces… je ne trouve même plus mes mots ! Ils m'ont poussée à devenir comme ça. Avant j'étais heureuse de vivre, maintenant c'est une souffrance quotidienne, solitaire. Ils ont été affreux avec moi, et je suis alors devenue affreuse avec les autres.

-Tu es gentille, je n'en doute pas. Et tu devais sûrement avoir tes raisons pour agir ainsi. Et ce qui importe, c'est que tu t'en es rendue compte, et que tu essaies de changer, répond Shimmy

-J'essaie de changer, oui, alors qu'eux se complaisent dans leur égoïsme et leur intolérance et… mais ? Tu ne m'en veux pas !?

-Non pourquoi ?

-Oh, rien… je pensais juste qu'après un tel traitement tu ne voudrais plus m'approcher, sans parler de ton frère et Reza… je suppose que tu es la seule qui me pardonnera… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katjusha
Membre
Membre
avatar

Graph' : 0
Réputation : 0
Windows Messages : 31
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Chroniques d'Antvarmont   Ven 10 Mai - 12:16


-IX-




Après un moment, Shimmy et Tetrya retournent sur la scène de combat où gisent Aerial et Reza. La jeune dragonne a récupéré ce dernier et l'a remonté à la même hauteur que son frère.

« Je suis sincèrement désolée pour tout le mal que je vous ai fait, à vous deux entre autres. Si vous ne voulez pas me pardonner, je comprendrai.

-Elle est drôle celle-là, s'écrie Reza. D'accord, j'ai survécu à une chute de 5 kilomètres et à ton poids lancé à 300 km/h. Mais ce n'est pas une raison, je ressens la douleur et ce n'est pas marrant. Alors ma vie pourrait en dépendre, en aucun cas je te pardonnerai. Psychopathe.

-Je comprends, répond Tetrya. Mais il me reste une chose à faire : exterminer Richter. Je doute que vous vouliez me suivre, vu que vous n'avez rien à voir avec cette histoire… à la limite, Aerial…

-Non, dit-il froidement.

-Très bien. Je vous remercie au moins d'avoir porté un regard sur moi, ça me suffit amplement. Je vous dis donc au revoir, en étant optimiste.

-Je sens que je vais pleurer, marmonne Reza. Ah, mais non, j'en ai rien à faire de ton histoire !

-Attends ! dit Shimmy. Je veux t'accompagner.

-Shimmy ! crie Aerial.

-Shimmy, Aerial a raison. Reste avec eux, tu es trop jeune.

-Vous oubliez un peu que j'ai vaincu Sergei !

-Tu as toute la vie devant toi.

-T'es vraiment une défaitiste, répond Shimmy. Mais t'as intérêt à revenir, sinon !

-Je ferai de mon mieux. »

Tetrya s'envole en laissant tomber une larme et disparaît rapidement à l'horizon.

« On est enfin réunis, qu'est-ce qu'on fait alors ? demande Reza.

-Reza, merci beaucoup d'avoir pris soin de ma sœur pendant mon absence. T'es vraiment quelqu'un de formidable, alors que le reste des humains n'auraient pensé qu'à l'éliminer. Elle, et moi bien sûr, a perdu ses parents, alors tu comprends… je me réjouis que ceux qui ont orchestré leur mort ne soient plus de ce monde.

-Ouais… plus de ce monde… enfin ! Je peux pas retourner à Capella sans me faire… je ne sais même pas ce qu'ils vont me faire. J'aimerais rester avec vous.

-Franchement Reza, tu as beaucoup changé depuis notre première rencontre, reprend Shimmy. Au début t'étais opportuniste et égocentrique, et maintenant tu tiens compte des sentiments des autres, et j'aurais jamais imaginé que tu t'occupes de moi pendant mon coma !

-Je vous apprécie, c'est tout.

-Reza… tu ne vas pas pouvoir rester avec nous éternellement… s'attriste Shimmy. Tu dois avoir des amis à Capella non ?

-Ouais… il m'en restait une, mais elle a décidé de se rapprocher du côté de Richter. Après, je me doutais bien qu'on ne resterait pas ensemble pour toujours, mais il me faut juste un peu de temps, que j'y réfléchisse.

-Dans ce cas, aucun problème. Mais là où on vit, ce n'est pas forcément confortable… enfin, t'as déjà testé. Sinon, il n'y a aucune autre ville où tu peux aller ?

-Je suis célèbre depuis mes actions récentes : ma désertion, le fait que je t'aide, que j'aie détruit du matériel de l'armée… il ne reste que deux autres villes. Heifel, au sud, sous l'égide de Capella, qui est un port militaire ; et Danov, à l'est, qui est en conflit avec la capitale, mais qui ne représente aucun danger. Donc, dans la première je serai considéré comme un traitre, et dans l'autre comme un ennemi. »

Ils se trouvent à une quinzaine de kilomètres de leur lieu de naissance, et ils comptent bien y retourner, et même si cette place leur évoque beaucoup de souvenirs désagréables, cela leur rappelle leurs parents, du moins pour Aerial, qui les ont protégés. Reza se sent mal à l'aise de revenir là où il a abattu leur mère, mais il a un plan en tête et est prêt à tout pour le mettre à exécution.

Tous trois arrivés à l'entrée de la caverne, ils vont enfin pouvoir se reposer. Aerial est vraiment heureux de retrouver sa sœur qu'il n'avait pas vue depuis 6 ans. Jusqu'au coucher du soleil, il lui a raconté son histoire et celle de leurs parents, Shimmy n'ayant pas pu s'empêché de la lui demander. Pendant ce temps, Reza dans son coin cogite.

« Tout se passe mieux que prévu. La psychopathe va faire un peu de ménage dans les hauts-rangs de Capella, et Shimmy est rétablie. Gentille comme elle est, elle acceptera que je lui demande une dernière chose avant de m'en aller, et je suis sûr qu'elle ne pourra pas refuser avec sa grande générosité. Et d'ailleurs, ça ne serait que positif pour elle et le reste des dragons qu'elle soutient… »

Reza et Aerial n'ont aucun mal à s'endormir. Cependant, Shimmy ne fait que somnoler, focalisée sur Tetrya. Reza, se levant pour aller prendre l'air, aperçoit la jeune dragonne l'air contrariée, la tête baissée.

« Hé, tu ne dors pas ? demande Reza.

-Je n'arrive pas à dormir, je n'arrête pas de penser à Tetrya.

-Comment peux-tu encore penser à elle !? Après le mal qu'elle nous a fait ! Et les dragons qu'elle a tués, et pas qu'à Capella !

-Ne me fais pas rire. T'as sûrement tué plus de dragons avec ton jouet qu'elle. Et moi je t'ai pardonné. Je ne vois pas pourquoi je n'en ferais pas autant avec elle, qui en plus est une dragonne, contrairement à toi.

-Je ne suis pas un psychopathe, moi.

-Non, bien sûr. T'as juste envie d'anéantir une ville parce que mon frère t'avait remplacé.

- Pourquoi il a fallu que tu sois amie avec elle !? Il doit y avoir des tas de dragons plus sympas ailleurs !

-Possible, mais je ne dois pas la laisser se battre seule.

-Elle se bat contre son créateur ! C'est une vengeance personnelle ! C'est son combat ! Tu dois la laisser faire !

-Bien sûr ! Sur cette planète, parmi les dragons, il y a un concept qui s'appelle l'entraide. Chose que les humains ont l'air d'avoir perdue. »

Shimmy s'apprête à s'écarter de lui, mais Reza la retient par une corne. Elle lui donne un coup de patte arrière dans le ventre qui le plaque contre un rocher.

« Sérieusement, tu ne peux pas me laisser tranquille ? Me laisser faire ma vie et t'occuper de tes affaires ? Je conçois que tu ne veuilles pas l'aider, mais n'empêche pas ceux qui le veulent de le faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katjusha
Membre
Membre
avatar

Graph' : 0
Réputation : 0
Windows Messages : 31
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Chroniques d'Antvarmont   Ven 10 Mai - 12:16


-X-




Tetrya a attendu la nuit tombée pour attaquer par surprise. Richter est un homme passionné par son travail, au point de passer plusieurs nuits blanches sur un projet. Il a par ailleurs reçu un traitement modifiant significativement son endurance. Elle n'a pas oublié le bâtiment ni même l'étage du lieu où elle avait subi tant d'horribles traitements. Elle survole la ville à l'abri des capteurs grâce à sa signature thermique quasi-nulle. Elle attend patiemment, agrippée contre un mur, scrutant à travers les baies vitrées les rares passages du personnel. Elle attend Richter.

Après un quart d'heure ennuyeux, Richter se montre enfin. Il arpente le couloir, fait un aller-retour et s'arrête net au milieu de l'allée. Il se met dos à Tetrya, et semble immobile. C'est le moment ou jamais.

Elle s'éjecte du mur et reprend sa trajectoire avec ses ailes, fonce vers sa cible en traversant les vitres, et s'apprête à mordre Richter au cou.
La vitre traversée, éparpillant des milliers de bris de verre, Tetrya s'imagine enfin en avoir terminé avec son calvaire. Mais elle s'aperçoit que c'en est autrement. Richter lui assène un coup d'épée vigoureux dans les côtes et l'envoie contre le mur du couloir. Le scientifique se tient debout, légèrement penché en avant, avec une Pourfendeuse dans la main gauche, une épée pourvue de deux lames, une blanche et une noire.

« Tu ne pensais quand même pas passer inaperçue ? Une signature thermique nulle ne veut pas forcément dire signature éthérée nulle non plus. Je t'aie sentie, une concentration anormale d'Ether hors réacteur, c'est forcément un dragon. Une concentration qui m'est familière. Une concentration bien trop élevée, qui m'a fait échouer. Corrige-moi si je me trompe, mais sans Ether, tu meurs non ?

-Bravo… t'as trouvé ça tout seul ?

-Et à ton avis, quel est le meilleur moyen de drainer de l'Ether d'un corps à un autre ?

-J'en sais absolument rien.

-Cette lame. J'aurais pu concevoir une arme à feu mais j'ai un faible pour les épées. D'autant plus que que le matériau dans lequel elle est fabriquée n'active ses propriétés de transfert d'Ether qu'au contact de celui-ci. C'est-à-dire qu'il faut que je te la plante dans la couenne jusqu'à ton sang gorgé d'Ether. Tu es une expérience échouée, et une abomination de la nature, tout comme des milliers d'autres de ton espèce.

-Abomination !? On n'a pas provoqué de guerres ni d'extinctions d'espèces !

-Non... bien sûr que non. Tu étais trop jeune pour ça… ou trop folle. Demande à tes parents quelle extinction ont provoqué les dragons. Ah non, j'oubliais, ils sont morts ! Et c'est toi qui les as tués ! Profite de ta frustration de ne pas pouvoir me tuer moi, car dans trente secondes, tu ne seras qu'un cadavre, un corps inerte auquel j'aurais prélevé son Ether.
Il te reste vingt secondes…
Quinze…
Dix…
Cinq…
Zéro ! »

Richter se retourne brusquement. Il a senti la présence de Shimmy qui est bel et bien derrière lui.

« Shimmy… merci… tu es la seule à me faire confiance.

-Les autres sont des idiots sans cœur. Allez, relève-toi, ce n'est qu'une égratignure !

-Mais c'est que tu veux me faire plaisir ? Me donner l'occasion d'abattre deux d'entre vous ? dit Richter.

-Il ne faudrait pas que tu t'essouffles en soulevant une arme… répond Shimmy.

-Petite inconsciente… je suis le Maître Richter ! Le créateur de l'Ethernal Korps !

-Merveilleux, mais ma mère s'est chargée d'une partie des membres.

-Ha ! Ta mère ? La seule et unique dragonne assez idiote pour être morte par nos soins ? Ah ah ah !

-Espèce d'enfoiré ! crie Shimmy.

-Shimmy ! Tu retournes avec moi ! interrompt Reza.

-Comment t'as fait pour venir jusqu'ici toi !? demande-t-elle.

-Deux dragonnes qui pénètrent dans la ville et entrent dans le Département scientifique en pétant les fenêtres, ce n'est pas très discret. Etant donné que je suis un prototype de l'E.K., je leur ai dit que j'allais m'en charger, ils n'ont pas cherché à savoir qui j'étais.

-Bien, mais il n'est pas question que je te suive ! Tu n'as aucun sentiment, tu ne laisses aucune chance à Tetrya. Alors barre-toi si tu ne veux pas mourir.

-Je vois. Je crois que je vais redevenir un soldat au service de Capella. Du moins jusqu'à ce que je te ramène.

-Tu as a choisi le bon camp, répond Richter. Le combat est équitable maintenant. En nombre, du moins. En force, j'avais déjà l'avantage ! »

Le combat oppose désormais Tetrya et Shimmy à Reza et Richter.

« Nous n'allons tout de même pas saccager mon beau laboratoire, dit Richter. Je vais vous emmener dans un endroit très spécial. »

Richter fléchit subitement les jambes, et tout en baissant la tête, lève son bras droit au ciel. Des rafales commencent à l'entourer et une boule d'énergie noire dans se forme dans sa main avant de libérer des faisceaux. La pièce s'assombrit jusqu'à devenir entièrement noire.

Lorsque l'obscurité disparût, ils se trouvaient tous à l'extérieur, dans une zone rocheuse parsemée de collines très hautes et abruptes.

« Je vous aurais bien données à manger à nos deux petites dragonnes qui nous servent de peine capitale, mais… on a découvert un moyen d'exécution bien plus sympathique. Nous nous trouvons sur le continent Est. Vous savez ce qui y règne, ici, non ?

-Ce qui y régnait. Il n'y a plus de danger. On s'en est débarrassé, rétorque Tetrya.

-Oh je crois que vous en avez oublié une ou deux.

-Quoi !?

-Je vous donne des indications : huit tonnes, 870 centimètres de haut, un blindage incomparable, et tétrapode. Non, ça ne vous dit rien ?

-Qu'est-ce que ça peut faire ? Ca va venir nous tuer tous !

-Quel manque de confiance… je vous entaille les membres pour que vous ne puissiez plus bouger, et vu que c'est bientôt l'heure du déjeuner, ma petite chérie viendra vous manger. Je ne suis pas capable de vous tuer, mais elle si.

-Sympa ton plan. Je vais m'envoler avant que tu ne le mettes à exécution.

-Rectification. Tu vas rester. »

Tetrya s'était soulevée à quelques dizaines de centimètres. Richter effectue quelques grandes enjambées et se précipite vers elle pour lui trancher l'aile gauche. Il plante ensuite le bout de sa lame dans la cuisse avant de la retirer couverte de sang. Il pousse avec ses pieds le corps de Tetrya. Il la retourne sur le dos et lui plante sa lame dans l'estomac, avant de la pousser de nouveau, du haut de la colline, qui se cogne contre les rochers pointus avant de toucher le sol. Shimmy se précipite auprès de Tetrya, dévale la façade rocheuse et tombe sur le ventre à côté de son amie.

« Une en moins. L'autre demi-portion sera encore plus facile. Mais Reza, tu ne fais rien ?

-Maître, je vous laisse l'honneur de vous défouler.

-Tu n'es qu'une lavette sans la moindre once de courage ! Pourquoi je t'ai créé !? Va te battre, abruti ! »

Il disparaît rapidement en un éclair et réapparait derrière Reza. Il affiche un grand sourire moqueur avant de lever sa jambe en la pliant, et de donner un coup de pied dans le dos de son coéquipier et de l'expulser dans le vide, à proximité des deux dragonnes, tout en s'esclaffant bruyamment. Shimmy frotte son visage contre celui de Tetrya pour la réconforter. Cette dernière l'écarte doucement avec sa tête, et commence à ramper vers Reza qui, à genoux, se dépoussière. Il se retourne pour vérifier qu'il ne se passe rien dans son dos, et aperçoit la dragonne ramper à une vitesse étonnante. Tellement surpris, il tombe en arrière et la voit ouvrir grand sa bouche, dans laquelle des petites gerbes de feu bleu commencent à s'accumuler. Un immense brasier azur et brûlant s'échappe de sa gueule, calcinant sa victime profondément dans sa chair.

« Reza ! hurle Shimmy.

-Je suis désolée, mais il ne m'a pas laissé le choix.

-Ahh ! Quel incapable ! Quelle déception ! Il ne méritait que la mort ! Vous allez tous trois servir de repas à… »

Richter se courbe brusquement en se tenant la tête. Des éclairs noirs commencent à crépiter tout autour de lui.

« Ahh… non… cette douleur… ! »

Les environs sont de nouveau plongés dans l'obscurité. Ils se retrouvent enfin dans le couloir du bâtiment. Même le cadavre noirci de Reza. Le Maître est à genoux, face contre terre en crispant ses mains sur son crâne, et tente d'arrêter cette douleur.
« C'est trop tôt… mon pouvoir a mal fonctionné ! »

Elle s'atténue peu à peu et Richter se relève progressivement. Il se frotte les yeux et se penche pour ramasser son épée par terre. Il se retourne et crie :

« Finissons-en ! »

Il constate avec rage sa solitude. Personne ne se tient en face de lui. Son visage commence à rougir de colère. Une veine apparaît sur son front, prête à éclater. Cette fois-ci, il ne sort pas un grand sourire sarcastique, mais une belle grimace de fureur.

« Enfer ! Elles se sont échappées ! Je jure que je les éliminerai ! Je les écraserai ! Et pas seulement ces deux-là, toutes les abominations de cette maudite planète ! »

Le laboratoire de Richter se trouve dans une tour d'une trentaine d'étages. Evidemment, il n'allait pas s'installer au premier étage, il a préféré s'établir au sommet. Tetrya avait une aile coupée elle dût se laisser tomber du haut de la structure. Elle sauta la première, afin d'amortir la chute de Shimmy, qu'elle avait emportée. Pour des raisons qui ont échappé à Tetrya, la jeune dragonne était inconsciente. Sa blessure qu'elle a reçue contre Sergei était chargée d'Ether radioactif qui l'a considérablement affaiblie. Le pouvoir qu'a lancé Richter a causé une surcharge d'Ether qui lui aurait été létale si son organisme ne s'était pas mis en veille. Tetrya tire la jeune dragonne en l'agrippant au collier avec ses dents, et rampe à reculons, lentement, répandant une trainée de son propre sang.

Après de longues distances à la transporter péniblement, les deux dragonnes se trouvent devant un hangar désaffecté. Tetrya décide donc d'y passer le reste de la nuit en profitant du calme de son abandon.

Voilà l'aube. Le soleil n'apparaît pas mais on peut voir dans le ciel les nuages emplis de belles couleurs violacées alors qu'ils sont roses voire orange à l'horizon. Tetrya n'a pas pu dormir à cause de ses membres douloureux. Elle a également préféré surveiller Shimmy jusqu'à son réveil. Celle-ci sort enfin de son sommeil. Elle ouvre cligne rapidement des yeux avant de demander à Tetrya :

« J'ai un peu mal à la tête… qu'est-ce qu'il s'est passé ?

-Rien. Rien d'important. Tu es indemne, c'est ce qui compte.

-Tu vas bien toi ?

-Pas vraiment… Je ne peux ni voler… ni marcher…

-Avec un peu d'Ether, ça passerait non ?

-Tu n'en as plus, pas plus que moi. Il ne m'a pas seulement blessé les membres, mais aussi le ventre… perforé ma poche d'Ether, et d'autres organes, par la même occasion…

-Je suis sûre qu'Aerial…

-Laisse-moi mourir ici.

-Oh, ne dis pas n'importe quoi !

-Je vais te dire : de tous les dragons que j'ai rencontrés, tu es la plus gentille. Enfin… la deuxième… ma défunte compagne… tuée… même pas par les humains. Mais… tu m'as pardonnée, après ce que je t'ai fait… quelques griffures, c'est peut-être peu, mais quand même…

-Ta compagne ? Je ne comprends pas…

-Il vaudrait mieux que tu ne saches pas. Maintenant, laisse-moi seule. »

Shimmy respecte la décision de Tetrya, mais ce n'est pas sans difficultés. Sensible comme elle l'est, elle ne tarde pas à verser des larmes.

« Il y a une ville… sur un autre continent… tu y trouveras le moyen de retrouver ta puissance.

-Tu ne peux pas me donner plus de précisions ?

-Je ne peux pas te répondre. Il n'y a pas des masses de villes sur cette planète. Encore moins occupées par l'homme…»

Une brume blanche se forme autour de Tetrya. Sa peau commençait à geler, et des cristaux se forment dessus. Puis un grand glacier entourait complètement la dragonne, qui avait les yeux fermés.

Un trou dans le toit du hangar laisse passer un unique et épais rayon de soleil, venant tout juste de se montrer, éclairant directement le cristal de glace. En le traversant, des arcs-en-ciel se projettent sur les murs du bâtiment, diffusant une faible lumière à travers la surface encore dans l'ombre. Un phénomène remarquable et plutôt joli. Mais ce n'est pas suffisant pour réjouir Shimmy, qui se retire lentement, la tête baissée en laissant derrière elle un sillage humide de larmes, en traversant les projections multicolores.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrina
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Graph' : 10
Réputation : 6
Sexe : Féminin Bélier
Messages : 227
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 21
Localisation : Canada (Québec)
Humeur : Confuse entre la tristesse et la joie.

MessageSujet: Re: Chroniques d'Antvarmont   Lun 3 Juin - 22:13

Bonne histoire vraiment ! tes doué!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhorse.allalla.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques d'Antvarmont   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques d'Antvarmont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning
» Les Chroniques de Narnia : Le Voyage du Passeur d’Aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum dessin: Graph'loisir :: Communauté :: Le coin papotage :: De tout et de rien-
Sauter vers: