Dessin, croquis, colos et peinture...viens nous montrer tes plus belles créations!
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art standardisé?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RashXBucker
Membre actif
Membre actif
avatar

Graph' : 10
Réputation : 14
Ubuntu Sexe : Masculin Vierge
Messages : 858
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 29
Localisation : Devant mon PC
Humeur : fatiguer

MessageSujet: L'art standardisé?   Mar 17 Juil - 17:50

Depuis bien longtemps, il y à beaucoup de mode d'expression. Tous différents et variés.
Ils peuvent plaire à certains et déplaire à d'autres. Il y en à pour tout les goûts.

Voici quelques définitions de plusieurs type d'expression artistique.




Abstrait
Selon Michel Ragon, l'abstrait ne se définit que par son histoire. S'il est habituel de faire de Kandinsky le fondateur de la peinture abstraite (1910), on peut citer d'autres précurseurs, d'origine russe, bien moins connus en France : le lithuanien Tchurlianis (Ciurlionis), qui a initié le mouvement abstrait vers 1906-19073, ou Nathalie Gontcharova, dont Guillaume Apollinaire montrait en 1914 les œuvres peintes de 1909 à 1911, les qualifiant de « rayonnisme4 ».

Michel Seuphor donne une définition de l'art abstrait assez prudente5, citée dans l'introduction du chapitre « Origines du développement de l'art abstrait » de Michel Ragon :

« J'appelle art abstrait tout art qui ne contient aucun rappel, aucune évocation de la réalité observée, que cette réalité soit, ou ne soit pas le point de départ de l'artiste6. »
Source: Wiki
Lire la suite...




Conceptuel
L'art conceptuel est un mouvement de l'art contemporain apparu dans les années 1960 mais dont les origines remontent aux ready made de Marcel Duchamp au début du XXe siècle. L'art est défini non par les propriétés esthétiques des objets ou des œuvres, mais seulement par le concept ou l'idée de l'art. Il s'oppose ainsi à la définition dominante de la beauté artistique avant le début du XXe siècle, exprimée par Emmanuel Kant dans la Critique de la faculté de juger, selon laquelle "le beau est ce qui plaît universellement sans concept".
Source: Wiki
Lire la suite...




Figuratif
L'art figuratif est un style artistique, en particulier dans la peinture, qui utilise comme modèles des objets du réel, les déforme ou les change pour transmettre un message. Le terme « art figuratif » est souvent pris au sens d'art qui représente le corps humain ou animal. Si cela est souvent vrai, ce n'est pas nécessairement toujours le cas. En effet, la peinture figurative représente non seulement des personnes mais aussi des objets tels qu'un vase ou une bouteille, un animal, une fleur, un paysage, et renvoie à un spectacle identifiable du réel ou d'un monde irréel né de la seule imagination de l'artiste.

Elle peut être réaliste ou stylisée. La Renaissance, le baroque, l'hyperréalisme et le réalisme sont des exemples de styles artistiques d'art figuratif réaliste, dans lesquels le peintre cherche à représenter le réel (la mimésis). Des mouvements comme l'impressionnisme, l'expressionnisme, le symbolisme, le surréalisme le trompe-l'œil s'inscrivent aussi dans la mouvance de l'art figuratif même s'ils ne sont pas aussi rigoureux dans leur représentation du réel.
Source: Wiki
Lire la suite...

Selon l’Internaute Encyclopédie: Style artistique essentiellement pictural se basant sur des formes réelles. Il peut être réaliste ou stylisé





Réalisme
Le terme de réalisme s'applique, dans les arts, à la doctrine, au système, à l'école d'art qui prétend se fonder uniquement sur l'expérience et sur l'observation de la nature, au lieu de partir de l'absolu, n'est pas d'une clarté parfaite. En France, un courant réaliste a persisté dans la peinture au XVIe et au XVIIe siècle (les Clouet, les portraitistes des Valois, les Le Nain, Philippe de Champaigne, Largillière, etc.). Au XVIIIe siècle, une réaction sensible se dénote contre les traditions italo-académiques en faveur de l'étude directe de la nature, avec un retour du goût typique vers les Flamands (Watteau, Chardin, Greuze, etc.). La statuaire, de son côté, se naturalise avec Pigalle et Houdon. Aux approches de la Révolution, un nouveau formalisme s'impose au nom de l'antique. David, qui est à la tête de ce mouvement, reste, cependant, un admirable réaliste dans ses portraits. François Rude ramène la sculpture aux formes vraies.
Source: Imago Mundi
Lire la suite...




Impressionnisme
L'impressionnisme est un mouvement pictural français né de l'association de quelques artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. Fortement critiqué à ses débuts, ce mouvement se manifesta notamment de 1874 à 1886 par huit expositions publiques à Paris, et marqua la rupture de l'art moderne avec l'académisme. L'impressionnisme est notamment caractérisé par une tendance à noter les impressions fugitives, la mobilité des phénomènes climatiques, plutôt que l'aspect stable et conceptuel des choses, et à les reporter directement sur la toile. L'impressionnisme eut une grande influence sur l'art de cette époque, la peinture bien sûr, mais aussi la littérature1 et la musique2.
Source: Wiki
Lire la suite...

Deuxième définition:
Le terme Impressionnisme a pour origine l’anecdote suivante : «Ils le prirent, [le nom d'Impressionnistes], pour relever une injure qui leur était adressée par leurs détracteurs et dont ils se firent leur titre de gloire, comme les révoltés des Pays-Bas s'en firent un de l'injure de «gueux.». Au-delà de cette explication, les peintres rattachés à l’impressionnisme avaient une manière particulière de percevoir la nature, non pas en essayant de rendre parfaitement ce qui est vu par l’œil tel un appareil photo, mais en mettant en exergue la surprise qu’elle suscite et son rayonnement. Les impressionnistes ne se préoccupaient ainsi point de nous donner les détails, préférant à ceux-ci l’impression elle-même. La part issue de la sensation de l’artiste est de ce fait prépondérante. Les repères traditionnels (ombres, contours précis, lignes arrêtées, etc.) disparaissent ainsi, ce qui eu pour conséquence de déconcerter passablement le public d’alors qui ne se priva point de dénigrer ces « impressionnistes ».
Source: Les grands peintres
Lire la suite...




Sur le net, le sujet le plus traiter serais le "réalisme" ou "réaliste"...Beaucoup de dessinateur se bornent à être le plus fidèle à la réalité. Plus ça ressemble à une photo, mieux c'est! Une illustration qui n'est pas réaliste n'a pas d'intérêt pour eux. Il faut à tout prix que se soit parfait.

Mais moi je ne suis pas d'accord. D'abords la perfection n'existe pas. En suite, je ne voie pas l’intérêt de faire systématiquement du réalisme. Les défauts font partie de la vie, alors une création qui comporte des défauts plus ou moins voyant n'est pas mauvaise pour autant.

A l'heure actuelle, nous somme en trains de standardiser l'art: "il faut que se soit comme si et pas comme ça, il faut que ça soit réaliste, il faut que ça soit propre, il faut que ça soit crédible etc.".

Mais de quel droit pouvons-nous standardisé une activité aussi diversifier? L'art, ce n'est pas qu'une jolie peinture dans une galerie! C'est avant tout un mode d'expression, c'est de la musique, un film, un roman, une BD, un manga, une architecture, un design etc.

Bref, l'art est universel et il en faut pour tout les goûts.

Et vous? Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bucker-land.eklablog.fr/ http://xx-tatooz-xx.deviantart.com/
Lolatest

avatar

Graph' : 0
Réputation : 1
Messages : 5
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: L'art standardisé?   Sam 13 Oct - 12:17

Je suis d'accord avec toi! On est pas obliger de faire un dessin forcément parfait pour que ça est un quelconque intérêt!

Il n'y à pas plus imparfait que la réalité. Dans la vie, il y à des défauts partout! Il est même impossible de reproduire la réalité au pixel près. Même une photo ne correspond pas parfaitement à la réalité puis-ce qu'il peut y avoir des effets d'optiques (effet qui déforme l'image, parfois de façon très infime et qui donc ne se remarque pas au premier coup d’œil voir jamais).

Conclusion: même la peinture la plus réaliste n'est pas parfaite et est donc pas réaliste...ce n'est qu'une illusion de perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'art standardisé?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une tête non standardisée .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum dessin: Graph'loisir :: Communauté :: Le coin papotage :: Discution et débat sur l'art-
Sauter vers: